Skip to content

Vivre les rites au Patro /

Le passage est un moment intense qui valorise l’évolution de chaque membre à travers sa vie au Patro. Ce rite permet d’accompagner la transition d’un patronné vers une nouvelle section, l’équipe de cadre, une nouvelle fonction ou la fin de son parcours patro. Le passage définit une étape qui participe à la construction personnelle, au renforcement de l’ estime de soi et ouvre la porte à de nouvelles expériences. Combiné au rite de l’accueil, le passage contribue à la création d’un lien social fort entre les patronnés et renforce le sentiment d’appartenance du nouvel arrivant à son nouveau groupe.

Les Poussins sont généralement en confiance dans leur section. Tu les guides, tu les consoles, tu te rends disponible, tu les protèges… Tu mets en place une série de comportements rassurants qui les aident à se sentir à leur place. Lorsqu’arrive le jour du passage, rejoindre la section des Benjamins-Benjamines peut s’avérer insécurisant. Il est primordial de préparer les enfants qui vivent ce moment.
Ainsi, le rite proposé a pour objectifs :
⇢ pour le groupe : d’accompagner chaque enfant dans son évolution et de concrétiser la transition
⇢ pour l’enfant : de se sentir en sécurité

Les Benjamins-Benjamines s’affirment de plus en plus. Alors, lorsqu’il s’agit de quitter leur section pour rejoindre celles des Chevaliers-Etincelles, c’est généralement avec fierté qu’ils franchissent le cap. Il est cependant possible que certains ne soient pas rassurés. En tant qu’animateur, il s’agit bien évidemment d’accompagner ce passage en amont et de les y préparer. Tu reconnais et tu valorises leurs capacités. Tu leur exprimes ta fierté, que tu les sens prêts et qu’ils vont devenir de super Chevaliers-Etincelles. Tu renforces ainsi l’estime qu’ils ont d’eux-mêmes et leur capital confiance avant de faire leurs premiers pas dans une section plus mouvementée où ils vont côtoyer les (pré-)adolescents.
Ainsi, le rite du passage proposé a pour objectifs :
⇢ pour le groupe : d’encourager l’autonomie et la solidarité
⇢ pour le jeune qui vit le passage : de se sentir en confiance

A 12 ans, pour la plupart des jeunes, l’adolescence a bien débuté. Certains aspirent à quitter la section des Chevaliers-Etincelles pour rejoindre celle des Conquérants-Alpines. Ils sont désireux de découvrir d’autres animations, d’autres projets et d’autres jeunes.
Mais 12 ans, c’est aussi l’âge des incertitudes et de la recherche d’identité. Les jeunes ont besoin de repères qui les aident à se construire. S’ils ne trouvent pas leur place au patro, s’ils se sentent exclus, s’ils n’éprouvent pas de plaisir à participer et qu’ils ne s’y épanouissent pas, alors c’est souvent l’âge du départ !

Ainsi, le rite du passage proposé a pour objectifs :
⇢ pour le groupe : de faire le point sur les
qualités et les forces personnelles
⇢ pour le jeune : de se sentir reconnu aux yeux
des autres membres de la section

Durant le rite du passage chez les Conquérants-Alpines, il s’agit de démontrer à soi et aux autres sa véritable valeur. Dès lors, la prise de risques fait partie de leur développement et donne une
certaine impulsion qui les aide à se dépasser et à exprimer leur potentiel. Ils ont un certain besoin de se prouver à eux-mêmes et aux autres qu’ils ont des ressources cachées et d’identifier leurs
véritables limites. Le rite de passage est adapté à chaque jeune pour qu’il expérimente ses forces et ses faiblesses. Il s’agit par exemple d’une forme de challenge constitué d’épreuves individuelles avec plusieurs issues favorables. Ils doivent tous se sentir en sécurité et accompagnés par les autres membres de la section. Les moqueries et les humiliations n’ont aucun sens et ne participent pas à la construction de l’ estime de soi. Il s’agit bien d’aider les jeunes à reconnaitre leurs forces et leurs faiblesses et de valoriser les spécificités propres qui constituent chaque individu. Il y a un enjeu de fierté personnelle et collective à atteindre au terme de ce rite.

Ainsi, le rite du passage proposé a pour objectifs :
⇢ pour le groupe : de valoriser les spécificités de chacun et d’encourager les efforts
⇢ pour le jeune : d’expérimenter ses limites, de se sentir libre et autonome dans ses choix

A 16 ans, c’est une belle occasion pour retracer son parcours de patronné. C’est l’âge qui marque le passage dans la section des Explorateurs-Exploratrices. C’est donc l’opportunité de vivre un moment fort et rétrospectif pour se souvenir du chemin parcouru, pour se remémorer des rencontres, pour faire le point sur les réussites, les progrès et pour apprécier les projets et les rites partagés. C’est vraiment un rite idéal pour faire le point sur ce que les jeunes sont devenus notamment grâce au Patro.

Ainsi, le rite du passage proposé a pour objectifs :
⇢ pour le groupe : de se remémorer de bons souvenirs
⇢ pour le jeune : d’identifier les apports positifs que le Patro a eu dans son développement
personnel

La section des Explorateurs-Exploratrices marque la fin du parcours d’animé au Patro. Le rite de passage est donc un événement pour le jeune qui se prépare à s’engager à son tour pour son patro et le Patro. Même si parfois, pour certains, ce moment met un terme à leur aventure patro. Quelle que soit la décision du jeune, tu dois pouvoir l’accompagner. Ce rite doit lui donner l’élan nécessaire pour la suite. Il doit le mettre en confiance et valoriser le choix posé pour qu’il déploie tous ses talents et mette en œuvre, à son tour, ce que le Patro lui a apporté.

Ainsi, le rite du passage proposé a pour objectifs :
⇢ pour le groupe : de remercier l’engagement passé et de valoriser celui qui vient
⇢ pour le jeune : d’accompagner le jeune dans son choix d’animer (ou de s’engager dans une
autre fonction) ou de quitter le Patro

Et qu’en est-il de la totémisation ?

Si la totémisation ne fait pas partie intégrante du Projet Pédagogique du Patro, certains groupes la mettent néanmoins en place. Cette activité est un rite de passage à part entière. Elle marque l’intégration du jeune adolescent à un groupe.

Symboliquement, c’est le passage de l’enfance à l’âge adulte au même titre que de nombreux rites tribaux vécus encore aujourd’hui dans certaines civilisations du monde. Tu dois être particulièrement attentif au sens de cette activité. Il ne s’agit pas d’un baptême étudiant mais bien d’un rite positif, valorisant et respectueux de l’animé.

Ecussons de section

Les écussons de section

Chaque section a un écusson de couleur différente en lien avec la Ligne de Croissance du Patro. Associés les uns aux autres par le lierre qui les traverse, ils représentent le parcours de chaque patronné en identifiant les sections dans lesquelles il a grandi. Généralement reçus lors du rite de passage, les écussons se placent sur la manche gauche de bas en haut pour montrer la progression à travers les âges.

Scroll To Top