Aller au contenu

À la découverte des handicaps invisibles…

Objectif pédagogique

Sensibiliser les jeunes patronnés aux handicaps non visibles. Ouvrir la parole sur le sujet pour permettre de conscientiser, relativiser et positiver à propos de leur existence, leurs représentations et leurs craintes.

Handicap intellectuel, trouble psychique, TSA (Trouble du Spectre de l’Autisme)
A partir de 14 ans et +
5+
45 minutes

Matériel

Ordinateur, écran, clef USB… tout dépendra du support que tu souhaiteras utiliser.

*Commande la malle “Handicap-Inclusion” mise à ta disposition par la Fédération Nationale des Patros. Tu y trouveras toute une série d’accessoires pour sensibiliser au mieux tes patronnés aux différents handicaps.

Déroulement de l'activité

Difficile de se mettre dans la peau d’une personne en situation de handicap intellectuel, avec un trouble psychique ou un TSA (Trouble du Spectre de l’Autisme) au travers d’un jeu. C’est pourquoi, tu peux aborder ces sujets au départ d’un support visuel et via un espace de parole. Voici plusieurs exemples de supports pour provoquer la réflexion et ouvrir un échange :

Vu la tranche d’âge et le type de handicap concerné, n’hésite pas faire appel à un permanent pédagogique de la Fédération Nationale des Patros ou à SIMILES, notre association partenaire pour t’accompagner dans cette animation (de la création à l’animation elle-même). Tu retrouveras leurs coordonnées ici :

Asbl : SIMILES
Site internet : https://similes.brussels/
Email : info@similes.brussels
Tél. : 02 511 06 19

Après l'activité

Installe ta section dans un endroit calme et en cercle (de préférence sans table). Place un cadre de bienveillance.

Pose les questions suivantes et laisse chacun et chacune s’exprimer librement :

• Qu’avez-vous ressenti en voyant la vidéo ?

• Avez-vous déjà rencontré des personnes en situation d’un handicap similaire ?

• En connaissez-vous plus personnellement et souhaitez-vous nous en dire un peu plus ?

• Qu’est-ce qui vous semble difficile quand vous rencontrer une per-sonne ayant un trouble de ce type ?

• En quoi est-ce une richesse de rencontrer une personne souffrant d’un trouble de ce genre ?

• Et si on accueillait quelqu’un en situation de handicap, que pour-rions-nous faire pour que ça se passe au mieux ?

• Avez-vous des craintes à vous imaginer dans cette situation ?

Si vous avez reçu une demande d’inscription, c’est le moment de présenter la décision que vous avez prise en équipe de cadres, le nom de l’enfant ou du jeune, ses besoins spécifiques et d’annoncer à quel moment vous compter l’accueillir.

Faire défiler vers le haut