Aller au contenu

Blog Patro / Youtubeuse. Youtubeur : apprendre et le devenir !   

Blog, Boite à outils  |  12.15.2021

Youtubeuse. Youtubeur : apprendre et le devenir !   

Tu as certainement déjà vu passer l’information, le Patro a créé une playlist Youtube à destination des animateurs ados ou pour les personnes qui s’intéressent aux ados !  

Tu aimerais créer une vidéo pour ton patro ? Joachim nous livre son expérience de créateur de contenu vidéo, youtubeur novice et te donne 5 grandes étapes pour avoir une playlist qui en jette et 5 conseils avant de te lancer ! 

1/Brainstormer

En tout premier, avec ma co-présentatrice (ndlr, Marie L.), on a commencé à lister un tas de sujets qui peuvent parler aux ados et à leurs animateurs. On en a finalement choisi 5-6 qui ont été utilisés pour les premières thématiques disponibles sur la playlist Youtube.  

2/Développer une thématique

Ensuite, on s’est concentré sur un sujet précis et on a à nouveau brainstormé (donné des idées en vrac) pour trouver les éléments clés de la thématique dont on parle dans les vidéos. On s’est concentré sur un, deux ou trois aspects et on les a développés à fond. On est limité par la contrainte de temps. Les vidéos durent en moyenne 3 à 4 minutes. Au-delà de cette durée, l’attention du public est perdue. 

 3/Rédiger le script

Une fois que la découpe et le contenu de la vidéo sont définis, un de nous écrit le script. Ensuite, l’autre le relit et on repasse dessus ensemble pour trouver des sketchs qui mettront en scène le contenu. C’est aussi le moment où on est attentif à la forme, il faut que ça passe bien à l’oral, pas à l’écrit. On avait aussi l’avis de notre monteuse vidéo (ndlr, Diane) qui, avec son regard extérieur, nous a donné des conseils plus orientés sur la dynamique de la vidéo, le découpage, le rythme …  

 4/Passer de l’écrit à l’orale 

Dans la création de nos premières vidéos, c’est quelque chose qui nous a posé pas mal de problèmes. C’est vraiment différent d’écrire un texte qui va être lu d’un texte qui va être dit.  On a donc écrit notre texte qu’on lisait à haute voix en essayant de voir si c’était assez spontané pour de l’orale Il ne faut vraiment pas hésiter à ajouter des petits mots typiques du « langage parlé » qu’on ne note pas forcément quand on écrit.  Un conseil aussi serait de se faire relire par d’autres personnes. Elles ont un regard neuf sur le texte. 

5/Tourner la vidéo  

Nous avons tourné les vidéos au fur et à mesure. Celui qui a écrit le contenu passe à l’écran. Il étudie son texte et fait le grand saut dans le monde du tournage.  Au niveau de la manière de tourner, on a mis en place des parties plus axées sur le contenu et des sketchs pour les illustrer.  On a de la chance d’avoir Diane qui nous a aiguillé dans le tournage. Elle gère vraiment la situation et on a du recommencé plusieurs fois certaines prises pour qu’elles soient au top ! C’était un moment très intense, mais très rigolo : on a beaucoup ri.  

Ensuite, Diane monte les vidéos et on les fait visionner à d’autres personnes pour vérifier que tout est ok sur ce qu’on a voulu faire passer comme informations.  Finalement, les vidéos arrivent sur la chaine au fur et à mesure et les milliards de vues s’enchainent !  

5 conseils avant de te lancer 

  1. Apprends ton texte avant de commencer. Le script et la maitrise du texte sont fondamentaux. Il vaut mieux tout préparer à l’avance. Le jour du tournage, tout doit rouler sans qu’on doive t’interrompre toutes les 5 minutes car on a oublié de préparer du matériel ou le sketch. 
  2. Organise ton espace. On avait un espace prévu pour le tournage où on n’était pas dérangé par du bruit et du passage. Si tu as l’occasion d’en avoir un aussi, c’est mieux.  
  3. Dispose du matériel adéquat. Si tu as un peu de matériel audio et visuel (micro « cravate », caméra sur pied, fond d’écran monochrome…) c’est vraiment pratique et ça fait plus pro ! Parles-en autour de toi, tu as peut-être dans tes contacts quelqu’un qui a du matos à prêter.   
  4. Sois patient ! Apprendre à tourner, ça met du temps. Surtout, sois indulgent avec toi-même et tu verras que la pratique t’aidera à devenir de plus en plus à l’aise devant la caméra. 
  5. Trouve un bon équilibre entre la posture que tu veux avoir : être cool et à l’aise tout en essayant de faire passer un message. On a vraiment essayé de garder cette manière d’être pour que les vidéos ne soient pas trop kitchs et que les personnes qui les visionnent apprennent des choses.  C’est un équilibre à trouver et on continue tout le temps à se questionner là-dessus. 

Le savais-tu ? 

Les Incollables de la Commu te donnent aussi plein d’astuces et de conseils pour réaliser des vidéos. 

Pour les suivants, on aimerait apporter des réponses aux problématiques actuelles que rencontrent les animateurs ados. Pour se faire, n’hésite pas à nous poser toutes les questions que tu te poses sur l’animation des ados. Si tu as des idées, n’hésite pas à nous contacter 

Pour ne rater aucune vidéo, abonne-toi à notre playlist Youtube 

Faire défiler vers le haut