Skip to content

Blog Patro / Annulations et déceptions… Comment rebondir ?

Blog, Boite à outils  |  06.03.2020

Annulations et déceptions… Comment rebondir ?

La crise du covid-19 a provoqué une série d’annulations de projets patro qui te tenaient certainement à cœur et dans lesquels tu t’étais investi(e) à fond avec d’autres patronné(e)s. Ces annulations laisseront des traces, peut-être même quelques cicatrices… Comment réparer les pots cassés après des déceptions pareilles ?

Et si on allait chercher de l’inspiration dans l’art japonais du Kitsungi ?

Le Kitsu quoi ?

Le Kintsugi, c’est l’art de la résilience, une manière de sublimer les blessures… « C’est un art ancestral qui invite à réparer un objet cassé en soulignant ses cicatrices de poudre d’or, au lieu de les cacher. Réparé, consolidé, embelli, il devient […] d’autant plus précieux qu’il a été brisé. »[1] Intéressant, non ?

En vidéo

Si tu as quelques minutes devant toi (3’15  » pour être précis), je t’invite à regarder ce reportage pour en apprendre un peu plus sur cette philosophie.

Dans ton patro

Et si on appliquait cette façon de voir les choses à ton patro ? Que dirais-tu de le rendre plus fort, plus précieux au sortir de cette crise ? Que dirais-tu de faire preuve de résilience ?

Le mot « résilience » est devenu très à la mode dans les médias, mais il vient à la base de la physique où il désigne l’aptitude d’un corps à résister à un choc. Il a ensuite été transposé à la psychologie par Boris Cyrulnik. Il signifie dans ce contexte qu’un individu affecté par un traumatisme peut en prendre acte « de façon à ne pas, ou plus, vivre dans le malheur et se reconstruire d’une manière socialement acceptable. »[2]

Des solutions

C’est un phénomène dynamique porteur d’espoir ! Parmi les mécanismes de défense qui peuvent se mettre en place, on retrouve la rêverie, l’humour et même la recherche de sens ! Tu vois où je veux en venir ?

Peut-être est-ce le bon moment de rêver ton patro autrement ? Peut-être est-ce le bon moment d’utiliser l’humour en équipe pour traverser cette période difficile ? Peut-être est-ce le bon moment de te poser des questions sur le « pourquoi » et le « pour quoi » de ton engagement ? Le numéro de juin de la revue Le Patro t’aidera d’ailleurs à cheminer dans ce sens. N’hésite pas à l’utiliser, dès sa sortie !

Prudence !

Mais si la résilience est à la mode, elle n’est pas obligatoire pour autant ! Inutile de te culpabiliser si tu es affecté(e), déçu(e) ou en colère. Inutile aussi de culpabiliser quelqu’un qui ne parviendrait pas à rebondir. Laisse-toi inspirer par l’art du Kitsungi et qui sait, peut-être feras-tu de tes déceptions de nouvelles sources de créativité ?

Et pour compléter ta réflexion, découvre cet article qui te permettra d’Evaluer pour mieux te relever.

[1] Kintsugi —L’art de la résilience, Céline Santini, Broché, 19 avril 2018

[2] Un merveilleux Malheur, Boris Cyrulnik, Odile Jacob, 25 janvier 2002

Scroll To Top